Κυριακή, 16 Δεκεμβρίου 2007

SKYROS










Téléphone de l’aéroport de Skyros:22220 91 625

SKYROS
Skyros se trouve à 24 miles de Kymi, la traversée dure environ une heure et demi avec le bateau Achilléas, la base navale des habitants de l’île. Une île où ses habitants vivent dépendant du climat tout en gardant leurs traditions.
L’île compte 2600 habitants, qui vivent de l’élevage, de la pêche et du tourisme.
Skyros fait partie des îles Sporades mais sa géographie ressemble beaucoup à celle de l’île d’Eubée. Le nord est très vert avec beaucoup de forêts, au sud par contre on y trouve beaucoup de rochers, style les cyclades. Après la première opinion que vous aurez sur le village, sa découverte vous surprendra agréablement. Après le virage se présente un véritable pays de conte de fée. Le village Chora, est le village le plus important de Skyros. Celui-ci est théâtralement construit contre le rocher, pour que le village soit invisible de tout les cotés de la mer, pour permettre aux villageois de se défendre contre les invasions des pirates à l’époque. Le gardien protecteur de l’île, Saint George, protège comme “ange-gardien” le village Chora. Son monastère était considéré comme un des plus grands pèlerinages religieux de Grèce. Un peu plus loin se trouve un château qui date du moyen age avec sa porte de lion-dragon très impressionnante. Malheureusement due à des séismes ces deux derniers monuments ont subis de gros dégâts et sont fermés au public. Au nord du village vous pouvez visiter le musée “Faltaíts”, et le musée archéologique où vous pouvez voir la statue " Eionia Piitis"en l'honneur du poète anglais Rupert Brooke qui a donné son nom à la place.
Les maisons traditionnelles, construites à l’époque historique, impressionnent le visiteur et les ballades dans les petites ruelles sont inoubliables. Dans le village Chora vous trouvez des magasins de l’artisanat typique à Skyros, broderie, sculpture sur bois, céramique et industrie du textile. Les traditions de Skyros se retrouvent partout sur l’île. Du petit vieux qui porte, encore aujourd’hui, sa culotte bouffante traditionnelle avec ses chaussures traditionnelles de Skyros jusqu’aux mariages sur les foires et évidemment le carnaval de “Geros”(le vieux) et de “Korela”(jeune fille) très connu. Bien sur l’île ne vous offre pas que son histoire et sa tradition. Vous y trouvez beaucoup de centres d’animation, les meilleurs repas de la Grèce dans la plupart de ses restaurants et naturellement ses plages uniques. Il y a des plages isolées, cosmopolites, de sables ou de galets avec ou sans l’ombre des pins, des jolies baies avec des grottes impressionnantes pour les amateurs de sport nautique ou de pêche. Molos, Magasia, Linaria, Atsitsa, Pefkos, Acherounes, Achilli, Kalamitsa,Aspous, Agios Fokas, Kura Managhia. Des plages immenses l’une encore plus pittoresque que l’autre.
http://www.skyroson.gr
Le cheval de Skyros
Une race très rare avec une particularité du squelette et du corps pour le distinguer du poney. Il est connu mondialement et unique dans sa sorte et était déjà connu dans la mythologie puisqu’il apparaissait dans la décoration du Parthenon. Aujourd’hui se trouvent encore 150 chevaux sur l’île qui sont très protégés par la population local pour leur sauvegarde.

Les îlots
Autour de l’île vous trouvez beaucoup de petits îlots. Skyropoula, Sarakiniko, les îlots Mirminko et de Brikalo. Certains de ces îlots peuvent être visiter avec des petits bateaux qui partent de Linaria.

Manger
Des poissons ou de la viande tout ce que vous choisissez est de toute fa¸on authentique et du meilleur goût De la chèvre ou de l’agneau direct du berger, fromage local avec ou sans pita, de l’homard authentique et bon marché avec des spaghetti ou grillé et toutes sortes de poissons de première qualité.

Que ramener de l’île
Depuis très longtemps, même bien avant l’époque Byzantine, les habitants de Skyros avaient une grande habileté populaire qu’ils ont perfectionnée. La sculpture sur bois, la broderie, l’industrie textile et la céramique. Heureusement il y a encore des artisans, même peu, qui perpétuent la tradition à nos jours.

Δεν υπάρχουν σχόλια: